Potes d’Hopale créé sa propre brasserie ! 

Potes d’Hopale créé sa propre brasserie ! 

Par Aliénor GUIBERT, le 09/04/2021

Photo de la création de la brasserie Potes d’Hopale sur CraftBeerPi

Chez Potes d’Hopale, on ne chôme pas. La preuve, nous sommes en train terminer la création de notre propre brasserie ! Et comment allons nous piloter l’engin ? Grâce à l’outil CrafbeerPi 3.0. Vous adorez la bière et la robotique vous intéresse ? Vous êtes un geek qui ne rechigne pas devant une bonne pinte ? Ou tout simplement un biérophile curieux de connaître le processus de création d’une bière ? Alors cet article est fait pour vous !

Pourquoi créer notre bière nous-mêmes ?

Parce que c’est fun, c’est sympa, et que c’est toujours amusant de créer quelque chose de ses dix doigts ! Après moult recherches, on a donc décidé d’utiliser Raspberry et CraftbeerPi, deux fantastiques outils pour créer notre propre bière. On vous explique comment ça fonctionne en détails.

Vous vous rappelez, on avait publié le schéma de principe de la brasserie :

CraftBeerPi, comment ça marche ?

CraftBeerPi est un contrôleur de brassage et de fermentation basé sur Raspberry Pi. Ce dernier est une sorte de mini-ordinateur, de la taille environ d’une carte de crédit sur lequel on peut brancher toute sorte de composants tels que des caméras, des manettes de jeux, des bras articulés, etc. CraftBeerPi réalise donc l’interface Homme Machine (IHM) de la brasserie, permettant au brasseur de paramétrer les différentes étapes du brassage (température des paliers de brassage, durée, mise en route de la recirculation, etc…).

Pourquoi et comment on l’utilise ?

Gestion de la température d'une cuve de bière dans CraftBeerPi

Avec CraftbeerPi, on peut contrôler le processus de fabrication de la bière tel que la température des cuves par exemple.

Une fois que CraftBeerPi est installé sur le Raspberry, on ajoute et configure le matériel dans l’onglet Hardware. Puis on ajoute ensuite des sensors (sondes, etc.) et des actors (résistance, pompes, mélangeur, frigo, …) pour les lier à des cuves ou des fermenteurs.

Comment la brasserie est-elle câblée ? C’est simple, la résistance permet de chauffer la cuve, la sonde de température sert ensuite à mesurer cette dernière et on utilise le Craftbeer pour la contrôler.

Pour rappel, Une sonde de température est un dispositif permettant de transformer l’effet de réchauffement ou de refroidissement en signal électrique. Elle est constituée d’une tige métallique dont la résistance électrique varie en fonction de la température. Au fur et à mesure que la température du métal augmente, sa résistance augmente aussi. Il suffit de mesurer la valeur de cette résistance pour obtenir l’indication de la température à laquelle la tige de métal est soumise. Pour qu’une résistance électrique soit mesurée, il faut que la sonde soit alimentée en courant électrique.

En revenant sur l’écran d’accueil, on a accès à toutes les données, et on peut également lancer les acteurs en un simple clic ou mettre des cibles (target) de température et laisser le logiciel lancer et couper lui-même les acteurs.  Il est également possible de créer des steps (empatage, paliers de t°, ébu) à l’avance pour que tout s’enchaîne tout seul.

De plus, l’onglet fermentation permet d’avoir une vue plus détaillée de nos fermenteurs. A ce propos, le gros plus de CraftBeerPi est la présence d’un plugin pour l’Ispindle (un genre de densinètre-thermomètre immergé) qui permet de suivre la fermentation de façon ultra précise sans avoir jamais à ouvrir le fermenteur en mesurant en continu la densité du mout en fermentation, et la température).

Le matériel que nous avons utilisé 

Cuves de brassage et d'empâtage de bière percées
  • Cuves (que nous avons percées nous-mêmes)
  • Résistances pour les cuves
  • Raspberry et alimentation pour le raspberry
  • Carte d’extension CraftBeerPi à pluger sur le raspberry
  • Relais SSR (autant qu’il y a d’actors à contrôler)
  • Sondes
  • Matériel électrique (types câbles, etc.)                                         

Où avons-nous acheté notre matériel ?

Pour le raspberry : Amazon est ton ami ; il faut juste prendre un modèle WIFI (à partir de la version 3 de mémoire).

Pour les cuves : un site bien connu des brasseurs amateurs fabriquait des cuves en inox toute simple qui étaient disponibles sur ebay, mais la boutique reste vide et le vendeur semble avoir changé son mode de vente en ne vendant plus aux particuliers.

Heureusement, on trouve les cuves sur d’autres revendeurs, comme Bretagne Brewshop, même si le prix s’en ressent un peu.

Pour la carte d’extension CraftbeerPi : il faut contacter le principal développeur de l’interface par mail. Toutes les données sont présentes sur le site web de CraftbeerPi ou sur la page Facebook associée.

Pour les relais, sondes, résistances, etc. : AliExpress est ton ami. Il faut être patient pour la livraison (et la recherche, car le moteur de recherche n’est vraiment pas optimisé), mais les meilleurs tarifs seront dans tous les cas sur AliExpress.

Sources

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s